Médias

La Bourse doit-elle refléter l’économie ?

PODCAST. Le 07/08/2020. Est-il normal de voir les actions progresser quand l'économie est en chute libre ? Des commentateurs s’émeuvent régulièrement du grand écart entre les évolutions de la Bourse et celle de l’économie. D’un côté des économies qui connaissent une récession sans précédent récent et de l’autre des Bourses qui ont rebondi fortement depuis leurs plus bas de mars et qui, pour certaines, affichent même des performances nettement positives depuis le début de l’année.  Pour ces commentateurs interloqués, ce grand écart est malsain, indécent et serait le signe d’une déconnexion totale de la Bourse par rapport à l’économie réelle, le...

La finance responsable nous aurait-elle évité le krach boursier ?

PODCAST. Le 08/05/2020. La vertu est-elle une protection efficace sur les marchés financiers quand tout s'effondre ? Verte, éthique, solidaire, ESG ou à impact...  la finance responsable est faite de plusieurs familles réunies par une même idée: que l'épargne peut avoir de la rentabilité et de l’impact positif simultanément, ou a minima que la rentabilité ne doit pas être obtenue au détriment de ses propres valeurs, des autres ou de la planète. Comment ces différentes familles ont-elles vécu le krach boursier de février-mars dernier ? L’ont-elles subi de plein fouet ou ont-elles été immunisées par leurs pratiques vertueuses ? Plus encore, que se serait-il passé si...

Circuits courts – Et si on mesurait le bonheur plutôt que la richesse ?

INTERVIEW. Europe 1, le 12 avril 2018. CIRCUITS COURTS. Mickaël Mangot, directeur général de l’Institut de l’Economie du Bonheur, était le grand témoin de l’émission d’Europe 1 animée par Anne Le Gall et Maxime Switek pour parler des indicateurs de richesse et de bien-être et leur utilisation par les décideurs publics. Il était accompagné de Franck Montaugé, sénateur PS du Gers, vice-président de la commission des affaires économiques, qui a déposé deux projets de loi pour la publication d’indicateurs du bonheur. Alors, allons-nous délaisser le PIB pour mesurer le Bonheur National Brut ? L’émission ayant eu lieu exactement en même temps que l’interview...

Faut-il aimer son travail pour être heureux ?

INTERVIEW. Challenges.fr, le 11 avril 2018. Propos recueillis par Marion Perroud. Le travail n’est plus seulement une source de financement. Il est devenu au fil des décennies une source de réalisation mais aussi de destruction personnelle, comme l’atteste la flambée des burn-out ces dernières années. D’où l’importance de remettre le travail à sa juste place, selon Mickaël Mangot, spécialiste de l’économie du bonheur et auteur du livre Le boulot qui cache la forêt. La conception contemporaine du travail semble aujourd’hui de plus en plus liée aux notions d’épanouissement personnel et, plus largement, de bonheur. Pourquoi selon vous? Mickaël Mangot, directeur de l’Institut de...

Le HuffPost – La mondialisation nous a-t-elle rendus plus malheureux?

TRIBUNE. Le HuffPost, le 09 mai 2017. Après une phase d'enrichissement collectif, on passerait à une phase d'appauvrissement général. Retour avec Mickaël Mangot sur l'erreur des économistes au sujet de la mondialisation et le besoin impérieux de transformer le modèle économique en vigueur. A la base de la mondialisation se trouve une erreur. Plus précisément une erreur grossière des économistes: penser que le bien-être se mesure à l'aune du pouvoir d'achat. Commençons par un petit rappel de la théorie économique qui a servi de cadre à la mondialisation. C'est celle des avantages comparatifs, introduite par l'économiste britannique David Ricardo (1772-1823) et...

France Info – « Moi Président, je ferais une campagne énergique pour la flexisécurité »

INTERVIEW. France Info, le 26 avril 2017. Invité de l'émission "Moi Président" sur France Info, Mickaël Mangot prône une réforme du marché du travail en faveur de la flexiscurité. La flexisécurité, qu'est-ce que c'est ? Un mix de protection de l'emploi intermédiaire, permettant d'assurer de la flexibilité aux entreprises avec, parallèlement, une politique de l'emploi active via des aides à la création de l'emploi, du coaching, du mentoring, de la formation professionnelle... Une réforme qui permettrait une baisse du chômage (notamment longue durée), ce choc de vie terrible qui dégrade le bonheur des individus. Ecouter l'émission sur France Info

LesEchos.fr – Dépenses publiques : comment rendre les Français heureux

TRIBUNE. LesEchos.fr, le 07 avril 2017. Le Cercle / Point de vue. Il n’y a pas de relation claire entre le niveau total des dépenses publiques et le bonheur moyen déclaré par les citoyens. Pour rendre les Français heureux, il faut améliorer la qualité des services publics. Par Mickaël Mangot, directeur général de l'IEB. En matière de dépenses publiques, les candidats à la présidentielle ont des préconisations aux antipodes. Entre les 100 milliards d'euros d'économies au terme du quinquennat proposées par François Fillon et le méga-plan de relance de 273 milliards d'euros (dont 100 milliards pour un plan d'investissement) imaginé...

Challenges.fr – Emploi : la flexibilité vantée par Fillon, un frein au bonheur ?

INTERVIEW. Challenges.fr, le 04 avril 2017. Par Jean-Louis Dell’Oro. A quelques semaines du premier tour de la présidentielle, Challenges.fr tente d'analyser les mesures phares des principaux candidats sous le prisme de l'économie du bonheur, cette branche de l'économie qui analyse les situations et les comportements qui influencent le bien-être subjectif, c'est-à-dire déclaré, des individus. Après Benoît Hamon et son revenu universel, c'est au tour de François Fillon et de ses propositions sur la flexibilité du marché du travail. Dans son programme, le candidat de la droite indique qu'il souhaite "clarifier et sécuriser les règles qui régissent le contrat de travail et sa...

Le HuffPost – Le revenu universel, une bonne idée… mais pas pour la France d’aujourd’hui

TRIBUNE. Le Huff Post, le 29 mars 2017. Pour que le revenu universel soit une idée adaptée au contexte actuel, il faudrait qu'elle soit accompagnée par nombre d'évolutions: flexibiliser le CDI, abaisser le SMIC...Par Mickaël Mangot Face au tohu-bohu provoqué, Benoit Hamon a eu beau l'amender en en faisant un "objectif à long terme", le revenu universel, une allocation versée à tous sans condition (de ressource ou de statut face à l'emploi) reste sans doute le principal marqueur de son programme. Si elle n'est pas neuve, l'idée a le mérite de nourrir un débat de fond dans cette campagne présidentielle...

Lesechos.fr – Bourse: est-ce le bon moment pour acheter?

Lesechos.fr le 15 mai 2015. Par Emmanuel Schafroth. Souvent, les particuliers investissent en Bourse à contre-temps. Que vous ayez ou non profité de la dernière hausse des marchés, l'heure est propice à la réflexion. La dernière correction ouvre une fenêtre de tir. Est-ce le bon moment pour investir en Bourse ? Si l'on en croit une théorie fondatrice de la finance moderne, celle de l'efficience des marchés, il n'y a ni bon ni mauvais moment : le cours des actifs financiers est toujours fiable car il intègre toutes les données disponibles à un instant donné. Cela suppose une parfaite rationalité des décisions...

Page 1 of 4 1 2 4

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms bellow to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Add New Playlist